Archive for Nouvelles

Déclaration fiscale 2017

Madame, Monsieur,

Il est temps de faire votre déclaration fiscale 2017.

 Contactez-nous :

par e-mail: info@irman-fiduciaire.ch

par mobile: +41 78 733 10 39

par fixe (répondeur): +41 22 525 33 01

Notre équipe à votre service!

 

 

Bonne et heureuse Année 2018

Le Saron pourrait remplacer le Libor

Taux de référence Les jours du Libor sont comptés. Le gendarme britannique des marchés a décidé de le supprimer d’ici à fin 2021.

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire.

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire.

Image: Keystone

Les banques et les assureurs suisses devraient à l’avenir s’orienter sur le taux de référence Saron pour calculer les crédits hypothécaires et les produits financiers. Un groupe de travail national recommande d’utiliser ce taux en remplacement du Libor en franc.

Le groupe de travail, chargé d’examiner les propositions de réforme des taux d’intérêt de référence en Suisse, a recommandé lors de sa séance du 5 octobre le Saron comme solution de rechange au Libor, selon un document publié sur le site internet de la BNS.

Fin 2021

La Banque nationale suisse (BNS) doit trouver un remplaçant au Libor pour conduire sa politique monétaire. Les jours de ce taux de référence sont en effet comptés. Le gendarme britannique des marchés, la FCA, qui régule le Libor, a décidé de supprimer son taux d’ici à fin 2021, contraignant les acteurs financiers à trouver une alternative.

La décision en faveur du Saron n’est pas une surprise. La BNS et l’opérateur financier SIX Swiss Exchange (Bourse suisse), qui calcule ce taux, avaient déjà exprimé cette préférence. Le Saron (Swiss Average Rate Overnight) remplacera déjà en fin d’année le Tois-Fixing sur le marché monétaire suisse et sert par exemple à calculer les dérivés sur taux d’intérêt.

Le Saron a été lancé conjointement avec d’autres taux en 2009. Contrairement au Libor, il repose sur des opérations garanties et est calculé sur la base de transactions réelles via la plate-forme de négoce exploitée par SIX. A l’inverse, le Libor est déterminé selon un sondage auprès des banques.

Feuille de route

Le groupe de travail a décidé de former deux sous-groupes afin d’examiner les types de produits basés sur le Libor. Le premier se concentrera sur le domaine du crédit et de l’épargne, tandis que le second s’occupera des dérivés et des instruments du marché des capitaux. Les groupes devront élaborer une feuille de route pour assurer la transition.

Le groupe sur les taux de référence réunit des représentants de grandes banques, de banques cantonales, de banques privées, d’assureurs, de chambres de compensation et d’autres acteurs financiers.

Selon la BNS, il s’agit du forum central où sont examinées les propositions de réforme des taux d’intérêt de référence en Suisse et où sont discutés les derniers développements internationaux. La présidence du groupe est exercée conjointement par un représentant du secteur privé et par un représentant de la Banque nationale. L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) est invitée en tant qu’observatrice. La prochaine réunion est agendée au 11 janvier. (ats/nxp)

Source:  https://www.24heures.ch/economie/saron-pourrait-remplacer-libor/story/29805773

La Suisse conserve son AAA chez Fitch

Les perspectives économiques du pays sont stables, selon un communiqué de l’agence de notation.

storybild(photo: Keystone/Archives/Photo d’illustration)

Fitch a confirmé la note triple A des dettes à long terme de la Suisse et de la Norvège.Cette note est la meilleure possible. Fitch relève que «La Suisse surpasse ses homologues notés triple A sur la plupart des indicateurs».

Dans un communiqué diffusé dans la nuit de vendredi à samedi, l’agence de notation souligne qu’en Suisse, le Produit intérieur brut (PIB) par tête est une fois et demie supérieur à la médiane des pays notés AAA, un club restreint de pays riches aux finances solides et au régime politique stable.

Le pays, dotée d’une «économie riche et diversifiée» ainsi que d’«un haut niveau de développement humain», voit sa note assortie d’une perspective stable. En termes d’évolution de notation, Fitch estime qu’une dégradation de la note helvète pourrait intervenir via un choc dans le secteur financier, important pour l’économie suisse.

Quant à la Norvège, Fitch met en avant «la solidité du bilan souverain», «un revenu par tête très élevé», des «indicateurs de gouvernance» robustes ainsi qu’un «profil de crédit solide» permettant d’assortir sa notation d’une perspective stable.

Grâce à «un cadre de politique macroéconomique solide» et des réserves solides, les autorités norvégiennes peuvent répondre à la chute des prix du pétrole, est-il précisé.

source:http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/29314103

Vous aimez votre travail. Nous l’aimons aussi. Nous comprenons vos inquiétudes et nous sommes prêts à vous offrir leur décision. Nous avons une vaste expérience et de haute qualification.

Nous allons libérer votre temps pour participer à votre activité favorite, optimiser les coûts, minimiser les impôts, permettra d’établir la tenue de dossiers. Avec nous, vous pouvez être sûr qu’il n’y a pas de revendications par les autorités réglementaires.